LES LOIS DU CAPITAL (Gérard Mordillat, Bertrand Rothé) – Éditions du Seuil / Arte Éditions

Thématiques : 
128 lectures

"Le monde est une comédie pour ceux qui pensent et une tragédie pour ceux qui sentent. » (Horace Walpole – 1769). Le livre de Gérard Mordillat et Bertrand Rothé oscille entre comédie et tragédie en offrant faits historiques et citations sur les ‘Lois Du Capital’. Il semble avoir vocation à inviter à la pensée – voire à l’action – ceux qui ressentent le monde contemporain comme un écheveau terriblement complexe et plutôt hostile à des lendemains paisibles.

Cet ouvrage ne dénonce pas, mais propose (tout comme le documentaire chroniqué ici), une grille de réflexion sur les fondements de notre quotidien. Dès l’introduction, il détricote le sens du mot « travail », du latin original « tripallium » (instrument de torture à trois pieux), souligne sa (con)fusion avec le mot « emploi », et cerne avec justesse sa corrélation actuelle avec une forme acceptée d’asservissement à une fonction tant économique que sociale. Le travail, d’après les auteurs, « peut et doit être source de création, de satisfaction personnelle, de droits, qu’ils soient à la paresse, à la culture, aux savoirs, aux sciences ou aux arts… Il est impératif de se battre pour réinvestir le sens du mot « travail » et en délimiter l’usage dans l’unique perspective d’assurer la coopération entre tous ».

Il se dégage de cette analyse d’un système qui travaille de plus en plus ouvertement contre ceux qui en sont les instruments somme toute involontaires une urgence jeter les bases d’une utopie salvatrice. Plutôt que de laisser se perpétrer le diktat de moins en moins larvé du libéralisme décomplexé, les auteurs citent Brecht en guise de ligne directrice et concluent ainsi ce chapitre : « Ceux qui se battent peuvent perdre, ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu ».

Leur pensée économique critique au fil des pages tous les constituants du capitalisme moderne (salaires, profits, marché) et permet de redécouvrir la notion de « bon sens », tellement mise à mal par les mécanismes d’accumulation de valeurs et de pouvoir…

LES LOIS DU CAPITAL (Gérard Mordillat, Bertrand Rothé) – Éditions du Seuil / Arte Éditions – 19,50 €

 

Laurent Bagnard pour Alpes Solidaires

 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email