L’Université du Nous, focus sur un organisme en Gouvernance Partagée

Thématiques : 
108 lectures
L’association L’Université du Nous, organisation citoyenne, se vit comme un laboratoire d’exploration du “ Être et Faire ensemble ”, une zone de coopération où se rencontrent intelligence collective et gouvernance partagée.
 
Elle élabore des espaces d’expérimentation pour mettre en évidence l’importance de la posture dans les mécanismes de coopération. Par une pédagogie innovante, elle entend soutenir les personnes et collectifs acteurs de la transition sociétale et ainsi participer à l'émergence de nouvelles formes d'organisations.
 
Créatrice de séminaires expérientiels (AdN, Parcours Leader Souteneur Coopératif) puis d’accompagnements de structures, elle œuvre notamment dans la région grenobloise auprès de 6 structures dont la boulangerie Le pain des Cairns.
 
 
Changement dans sa vision des choses
 
L’UdN propose donc un changement de paradigme sur la manière de fonctionner dans les collectifs. Pour cela, elle s’inspire de modèles de gouvernance (holacracy, sociocratie), d’outils d’intelligence collective et de pratiques sensorielles nommées Senso.
 
Exercice de Senso pour sentir les mécanismes coopératifs
 
 
La Gestion Par Consentement -GPC
 
Qui dit Gouvernance, dit décision, et cela n’est pas toujours aisé d’arriver à décider collectivement. La Gestion Par Consentement (GPC) part de l’idée qu’une décision est prise quand plus personne ne dit non à une proposition travaillée en amont. Elle se distingue ainsi du consensus qui consiste à trancher une décision lorsque l’ensemble des parties tombe sur un accord commun. Là aussi un processus permet de faire émerger une décision partagée.
 
 
Si ces outils sont intéressants, l’UdN propose de pratiquer ces expériences coopératives afin d’aider les personnes et leur collectif à identifier les changements de culture et de posture nécessaire à leur réalisation et permet une prise de conscience par le cœur, le corps et l’esprit pour assurer une transformation profonde et durable.
 
L’UdN insiste sur le travail de la posture, c’est-à-dire l’attitude envers soi et les autres.
 
L’Université du Nous et « les jardiniers du Nous » : un jardin sur Grenoble
 
La gouvernance partagée est un sujet dont on entend de plus en plus parler. Devant la demande croissante d’informations et de formations sur le sujet, un MOOC sur la gouvernance partagée a été réalisé associant l’Université du Nous et le mouvement Colibris en 2017. Une nouvelle édition devrait voir le jour au premier trimestre 2019.
 
Répondant à cette demande, l’UdN propose des séminaires « expérientiels », des espaces pour expérimenter les différents outils comme AlpeSolidaires a pu l’exposer dans un  précédent article.
 
Aujourd’hui l’UdN lance un projet intitulé « les Jardinier·e·s du Nous (JdN) », afin de développer des communautés « apprenantes » et favoriser la transmission de communs pédagogiques.
 
Les Jardinier·e·s du Nous soutiennent ainsi ces communautés autour de pratiques d’intelligence collective, de gouvernance partagée et de coopération sur la base de mise en commun des ressources pédagogiques sur une plateforme numérique.
 
Il propose de « Jardiner un Nous » c’est à dire de cultiver les liens, savoir-faire et savoir-être dans un collectif. Cela s’opère au sein d’espaces de co-apprentissages appelés « Jardins » lesquels sont reliés par « le Grand Jardin », espace central d'inclusion, d'entraide et d'orientation des Jardinier·e·s et Compagnon·ne·s.
 
Précisément, Il propose :
• un soutien à la création et au développement de Jardins territoriaux ou thématiques
• un soutien à la mise en place des activités au sein des Jardins ou entre Jardins : échange de pratiques (co-dev. covision) + formation + séminaire et webinaire + Défis du faire ensemble + rencontres
• l'animation du Grand Jardin (accueil, modération, orientation, gestion technique et maintenance, communication)
• un soutien à la création, diffusion et accessibilité de communs pédagogiques
 
Incubé par l’UdN, ce projet est indépendant et a pour ambition de construire son modèle économique pour se constituer potentiellement en coopérative (SCIC). Cette démarche s’inscrit dans une volonté d’ouverture de ses membres, de sa dynamique, et de renforcer sa position de laboratoire du « Être et Faire ensemble ».
 
Dans cette perspective, un Grand Jardin grenoblois nommé "la quête du citron" s'est monté, et un cycle d’intégration a été mené.
 
La gouvernance partagée et le changement sociétal : https://vimeo.com/212211132
Cette vidéo est issue du MOOC sur le GP co-créé avec le mouvement Colibris.
 
 
Exemple. d’outil d’IC : les 6 chapeaux d'Edward de Bono fiche en licence cc
 
Utile pour traiter d’un sujet ou faire un débrief par exemple, l’idée est de pouvoir aborder l’ensemble des aspects d’un problème de manière structurée sans que les personnes ne restent camper sur leurs mécanismes individuels / façons de fonctionner
Par exemple, une personne qui a tendance à privilégier une vision très positive, saura que cet aspect fait partie de son processus individuel mais pourra s’autoriser à explorer d’autres façons de fonctionner inhabituelles pour elle, comme celle de la dimension négative pour relever également les limites.

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email