Alimentation, précarité, transition écologique et pandémie : un blog commencé pendant le confinement

Thématiques : 
197 lectures
Comment, dans l'agglomération grenobloise, se nourrir sainement, localement, durablement, sans gaspillage et à petits prix dans le contexte du confinement ? Un blog a été lancé le 1er avril dernier sur le Site du journal la vie au minimum.
Le média la vie au minimum est à destination du grand public et notamment des personnes en situation de pauvreté et de précarité. Il a été mis en place à partir de 2014.
Il a pour buts :
– de rassembler, mettre en forme et diffuser des informations utiles pour la vie de tous les jours en France, en Isère et dans l’agglomération de Grenoble ;
– de réfléchir autrement aux situations vécues de pauvreté et de précarité.

 

Le Site Internet a ouvert en mai 2016. Depuis cette date, la page d’accueil avait seulement servi à annoncer les sorties des nouveaux numéros (PDF et papier) et les dates des ateliers dans le cadre desquels le journal a été élaboré de 2014 à 2018 : annonces éphémères qui n’ont pas été archivées.
Le 1er avril 2020, alors que commençait la troisième semaine de confinement en France, cette page a été transformée en un blog afin de pouvoir diffuser régulièrement des infos pratiques et des éléments de réflexion.

Durant une première phase, en lien avec la mise à jour en cours de la carte imaginaire des bonnes adresses alimentaires (cliquer ici), les infos concernent la question de l’alimentation et, plus précisément, celle de la transition alimentaire en situation de crise sanitaire et de confinement.

Comment, malgré tout, continuer à se nourrir sainement, localement, durablement et à petits prix ?

Blog à retrouver sur lavie-auminimum.org/journal

 
Anne Veitl
fondatrice et responsable de la vie au minimum